Smart & Connective

Politique RSE

La Politique de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) : un guide complet

La démarche RSE de Smart & Connective et la création d’une politique RSE. 

Les fondements de la RSE

Définition de la RSE

Non, la RSE n’est pas une mode ni une lubie inutile. C’est un véritable outil pour votre entreprise !

 

Mais commençons par le début : qu’est-ce que la RSE ?

 

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ou responsabilité sociale des entreprises est définie par la Commission Européenne comme « un concept qui désigne l’intégration volontaire, par les entreprises, de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes », puis comme étant « la responsabilité des entreprises vis-à-vis des effets qu’elles exercent sur la société ».

Autrement dit, la RSE est une méthode pour avoir un impact positif sur la société, ce qui n’exclut pas la croissance économique, bien au contraire.

Pour définir les contours d’une politique RSE, il est possible de s’appuyer sur les 7 questions centrales de la norme internationale ISO 26000 :

  • La gouvernance de la structure
  • Les droits humains
  • Les conditions et relations de travail
  • La responsabilité environnementale
  • La loyauté des pratiques
  • Les questions relatives au consommateur et à la protection du consommateur
  • Les communautés et le développement local.

 

Pour en savoir plus 

Les trois piliers de la RSE

1. Le pilier environnemental

Pilier environnemental RSE

Le pilier environnemental de la RSE englobe toutes les mesures prises par les entreprises pour réduire leur impact * sur l’environnement.

*L’impact environnemental fait référence à l’ensemble des modifications (négatives comme positives) engendrées sur l’environnement par un projet, un processus ou un produit sur tout son cycle de vie. Évidemment, lorsque l’on parle de réduction d’impact, on désigne ici l’impact négatif.

Afin de répondre à cet objectif, il est important d’engager tous les acteurs de l’entreprise. Cela permet non seulement de maximiser la lutte contre le dérèglement climatique et l’impact sur la biodiversité pour l’ensemble de la chaîne de valeur ; mais également renforcer notre performance économique.

Les entreprises sont donc amenées à fournir des efforts afin de :

  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de leurs activités,
  • Réduire la production de déchets de l’entreprise,
  • Intégrer des habitudes de recyclage,
  • Éduquer et sensibiliser les salariés aux enjeux environnementaux,
  • S’orienter vers des énergies renouvelables,
  • Utiliser des ressources naturelles (pétrole, gaz, eau) de façon plus responsable,
  • Établir des partenariats avec des fournisseurs ou sous-traitants qui sont responsables,
  • Favoriser une démarche d’économie circulaire

2. Le pilier social (ou sociétal)

Le volet social des politiques RSE repose en premier lieu sur le respect des Droits de l’Homme. Ce pilier est essentiel puisqu’il vise à garantir des relations éthiques avec les parties prenantes, notamment les collaborateurs.

Aujourd’hui, les entreprises qui entament une démarche RSE travaillent sur des questions sociales telles que :

  • L’égalité des chances
  • La QVT (qualité de vie au travail)
  • La diversité et l’inclusion
  • La santé et la sécurité au travail
  • La formation
  • La collaboration étique et équitable avec les collaborateurs et partenaires
RSE - pilier sociétal

3. Le pilier économique

RSE volet économique

Malgré les idées reçues, la RSE n’est pas un frein au développement économique d’une entreprise, bien au contraire !

Une démarche RSE permet de créer de la valeur aussi bien pour les partenaires, les collaborateurs, ou les clients. Les actions mises en place par les entreprises dans ce volet économique seront aussi des atouts pour recruter et fidéliser les talents.

Il s’agit donc pour l’entreprise de :

  • Sélectionner ses fournisseurs en accord avec la démarche
  • Se montrer transparent avec toutes les parties prenantes
  • Pratiquer des prix justes
  • Développer des relations commerciales éthiques
  • S’appliquer à fournir un service de qualité
  • Renforcer sa marque employeur

Les bénéfices concrets de la RSE

1. Amélioration de l’image de marque

Aujourd’hui, la RSE est incontournable. Elle est le reflet direct des engagements identitaires d’une entreprise.

Les actions mises en place dans le cadre du développement de la stratégie RSE feront partie de l’image renvoyée par l’entreprise face à toutes les parties prenantes.

Cette réputation est ainsi bâtie non plus seulement autour des produits et services de l’entreprise mais également par la place qu’elle décidera de prendre dans la société qui l’entoure.

2. Attraction et fidélisation des talents

Étude & Index RSE 2023 – Universum

Ce qu’il faut retenir :     
 – Lorsque les jeunes cherchent un emploi, ils regardent toujours en priorité les promesses sociales de leurs employeurs potentiels, mais portent cette année bien plus d’attention aux engagements économiques des entreprises qu’à leurs actions en faveur de l’environnement.
– Deux des cinq critères économiques font d’ailleurs leur apparition dans le top 5 des engagements prioritaires aux yeux des candidats : l’engagement des entreprises en faveur de pratiques économiques éthiques et de la sécurité de leurs produits et services gagnent en effet respectivement 4 et 6 rangs.
– A contrario, quatre des cinq critères environnementaux perdent un grand nombre de places : les critères S’engage sur la gestion des déchets et favorise le recyclage (-8 rangs) et Cherche à transformer son modèle pour limiter son impact sur la planète (-4 rangs) enregistrent ainsi les plus fortes baisses cette année.
La crédibilité des entreprises en matière de RSE progresse d’année en année : 41% des répondants pensent en effet désormais que les employeurs sont réellement engagés (versus 28% en 2021). A noter cependant que les femmes sont un peu plus sceptiques que les hommes puisqu’elles sont 34% seulement à croire en cet engagement (contre 48% pour les hommes).
– Enfin, 39% des talents confient qu’ils déclineraient une offre d’emploi si l’entreprise ne s’engage pas sur ces sujets RSE, soit 12p% de plus que l’année dernière.

 

Source : Étude & Index RSE 2023 – Universum 

La RSE chez Smart & Connective

 

Plus que jamais sur le devant de la scène, la RSE a le vent en poupe. Mais à l’ère de la transition énergétique, la stratégie adoptée par Smart & Connective veut casser les codes et rendre la RSE utile, impactante et accessible. Parce que la RSE n’est pas que l’affaire des grandes entreprises.

 « Dans l’imaginaire collectif, la RSE est synonyme de rapports à n’en plus finir, de contraintes pour les salariés et d’obligations légales. Mon objectif est de montrer que la RSE c’est en fait un outil non seulement pour la transition écologique mais aussi pour fédérer les équipes, inspirer le changement et améliorer la compétitivité de l’entreprise. » – Inès, responsable RSE

 

La RSE n’est pas utile, elle est indispensable !

On le sait déjà, une politique RSE place un cadre sur l’impact environnemental et social d’une entreprise. Mais aujourd’hui, multinationales comme PME ou start up doivent s’armer d’une véritable stratégie globale pour adresser les problématiques de recrutement, d’attractivité pour les clients, fournisseurs, prestataires…

Attirer et fidéliser !

RSE start up

Face à l’urgence, faire partie de la solution

Responsabilité Sociale des Entreprises

Dans le contexte mondial actuel, il est impératif pour les entreprises de jouer un rôle proactif dans la promotion d’un monde plus soutenable pour les générations futures, notamment en répondant aux Objectifs du Développement Durable (ODD) des Nations Unies.

Concrètement ? Smart & Connective s’efforce de répondre aux ODD grâce au développement de sa Gestion Technique du Bâtiment (GTB) Light et à l’implémentation de sa politique RSE.

L’entreprise permet ainsi de contribuer, à son échelle, à 11 des 17 Objectifs :

ODD 3 – Bonne santé et bien-être ;
ODD 5 – Égalité entre les sexes ;
ODD 7 – Énergie propre et d’un coût
abordable ;
ODD 8 – Travail décent et croissance
économique ;
ODD 9 – Industrie, innovation et
infrastructure ;
ODD 10 – Inégalités réduites ;
ODD 11 – Villes et communautés durables ;
ODD 12 – Consommation et production responsables ;
ODD 13 – Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ;
ODD 14 – Vie aquatique ;
ODD 15 – Vie terrestre.

Pas que des mots. Des actes.

 

Exit le Greenwashing, la transparence est (enfin) à la mode. La méfiance pousse à l’action et c’est une bonne chose. Les parties prenantes ne se contentent plus de rapports prometteurs, il faut des preuves.

Chez Smart & Connective, cela passe notamment par l’éco-conception des produits. L’automate fabriqué en France a été repensé, réduisant ainsi son impact énergétique de 50% en phase d’utilisation !

Start up : pourquoi formaliser sa politique RSE ?

Bien que non obligatoire, la RSE apparaît comme une évidence dans la croissance de Smart & Connective et la représentation même de son ADN, répondre aux problématiques de gaspillage énergétique.
Contrairement aux idées reçues, la RSE n’est pas réservée aux grandes entreprises et grands groupes. Smart & Connective est convaincue que chacune d’entre elles, indépendamment de sa taille ou de son capital, peut jouer un rôle significatif dans la construction d’une société plus responsable.

« Il est temps d’évoluer avec notre époque et rendre la RSE accessible à tous. » – Inès

RSE entreprises

Incarner le changement

RSE jeunes talents

Le recrutement d’une responsable RSE à plein temps marque une étape cruciale dans la redéfinition de la RSE au sein de Smart & Connective.
Consciente que la perception traditionnelle de la RSE peut être perçue comme dépassée et ennuyeuse, Inès s’engage à moderniser ce regard en adoptant une approche dynamique, accessible et surtout positive. Elle entend changer la donne en montrant que les initiatives liées à l’environnement ou la qualité de vie au travail ne doivent plus être perçues comme des contraintes, mais plutôt comme des opportunités.

La direction de l’entreprise soutient activement cette démarche, ayant conscience de l’importance de l’implication de la hiérarchie dans le succès des stratégies RSE.

architecture de la solution

Le petit + :

  • Une GTB Light installée rapidement.
  • Pas de travaux.
  • Éligible aux CEE.
  • Hypervision multisite si vous gérez plusieurs établissements.