Smart & Connective

GTB pas cher

Quels coûts pour une GTB ?

Rappel : qu’est-ce qu’une GTB ?

La GTB, ou Gestion Technique du Bâtiment désigne le système qui permet de superviser les équipements tels que la climatisation, le chauffage, la ventilation, l’éclairage… L’objectif premier d’une GTB est d’économiser de l’énergie grâce à l’automatisation des appareils énergivores notamment.

La gestion intelligente du bâtiment permet ainsi d’optimiser les usages en fonction de l’environnement, de faire des économies d’énergie et d’améliorer la performance des équipements.

Au delà d’un bénéfice pour l’environnement et d’un bénéfice économique, la GTB améliore le confort des occupants au quotidien pour un environnement sain et agréable.

La GTB récolte les données, les analyse et agit sur les organes électriques grâce aux capteurs et actionneurs.

avantages d'une GTB

Les avantages d’une GTB pour votre bâtiment :

  • Récolte et stockage de données relatives au bâtiment (durées de fonctionnement, températures moyennes, temps de refroidissement d’une pièce, etc.) pour un suivi des consommations
  • Automatisation des appareils pour éviter le gaspillage d’énergie (les actionneurs permettent de démarrer ou arrêter les appareils automatiquement)
  • Confort des occupants optimisé (température, qualité de l’air…)
  • Durée de vie des appareils optimisée (maintenance prédictive)
  • Réduction des coûts d’exploitation (maintenance, entretien)

De quoi est composée la GTB Smart & Connective ?

En fonction des besoins du bâtiment, votre intégrateur vous fait une formule sur-mesure pour des IoTs adaptés. Voici généralement à quoi ressemble une GTB « light » de Smart & Connective :

  • 1 automate (tous les 100m2 ou 20 IoTs) : véritable cerveau du système, l’automate récolte les données, les analyse et lance les mesures correctives automatiques pour respecter les règles mises en place. Si votre scénario implique une température fixe, l’arrêt d’un appareil en cas de détection de fenêtre ouverte… les actionneurs lanceront automatiquement des mesures pour rectifier un fonctionnement.L’automate CEOS de Smart & Connective possède une intelligence embarquée qui lui permet de récolter les données, les analyser et les trier afin de n’envoyer que les plus pertinentes sur le Cloud. En cas de coupure inopinée de la connexion internet, l’automate conserve les données jusqu’à 30 jours et permet la continuité de vos réglages et le respect de vos scénarios.
  • 1 détecteur de présence par pièce : afin de créer des scénarios d’économie d’énergie efficaces, il est recommandé de les baser sur la présence humaine dans une pièce. Ainsi sera-t-il possible de couper les appareils sélectionnés quand une pièce est détectée vide, ou d’établir des scénarios en fonction de statistiques de temps présence par exemple. Le capteur de présence Omnis de Smart & Connective est sans caméra, non-intrusif et d’une grande fiabilité (plus de 95%*).
  • IoTs dans chaque pièce : en fonction des éléments que vous souhaitez monitorer, des capteurs et actionneurs Smart & Connective ou partenaires sont à votre disposition. Qualité de l’air intérieur, température, lumière, humidité, occupation d’un poste de travail, état de nettoyage d’une pièce, luminosité, ouverture porte ou fenêtre, fuite…
  • D’autres IoTs sont également indispensables dans les espaces communs (sanitaires, salles de réunion, cafétéria…) pour connaître en temps réel la présence, le niveau des consommables… Vous pourrez ainsi créer des scénarios de facility management plus précis et plus efficaces.
  • Le système global de la GTB Smart & Connective se pilote depuis le portail en ligne qui permet de visionner les données et de créer les scénarios et de programmer les alertes.

*étude réalisée sur 240 entrées/sorties

Définir ses besoins pour anticiper les coûts de sa GTB

L’installation d’une GTB dans un bâtiment existant dans le cadre d’une rénovation énergétique doit soulever plusieurs questions avant de se lancer.

  1. Interopérabilité : la solution choisie permet-elle d’intégrer de nouveaux éléments dans le futur si les besoins évoluent ? Si une GTB existe déjà, peut-on s’y greffer en toute simplicité ? Les protocoles de communication doivent alors être étudiés avec soin.
  2. Fiabilité du matériel : l’intérêt d’une GTB est d’allonger la durée de vie de vos appareils. Choisir des IoTs ou automates peu fiables serait contre-productif s’il faut les changer au bout de quelques mois !
  3. Pertinence des IoTs : la solution choisie me permet-elle de sélectionner les capteurs et actionneurs pertinents pour la configuration de mon bâtiment ? La solution est-elle sur-mesure ?
  4. Simplicité d’utilisation : la GTB choisie est-elle complexe et nécessite-t-elle une formation spécifique pour la prendre en main ? Quel serait le coût de formation pour mes ressources humaines ?
  5. La solution IoT demande-t-elle une licence annuelle ? Si oui, quel est son montant ?
  6. Y a-t-il un coût pour le stockage des données ?
  7. Qu’en est-il du contrat de maintenance avec mon intégrateur ?
  8. La GTB choisie permet-elle à mon bâtiment de bénéficier d’aides au financement telles que les fiches CEE (classe A ou B) ?

La rédaction d’un cahier des charges pour votre rénovation énergétique vous permettra de mieux chiffrer le coût de votre GTB.

intégrateur coût GBT

Focus : les fiches CEE, à quel financement s’attendre pour sa GTB ?

Les Certificats d’Économie d’Énergie ont été mis en place par le gouvernement afin d’encourager les travaux de rénovation énergétique et ainsi réduire la consommation énergétique du pays. Le fonctionnement est simple : les fournisseurs d’énergie (les « obligés ») doivent verser une somme aux particuliers ou aux professionnels réalisant des travaux d’économie d’énergie.

Les fiches CEE permettent de normaliser le type de travaux à effectuer et de calculer le montant de l’aide, en fonction de critères tels que la surface du bâtiment, la zone géographique (3 zones distinctes en fonction de leur climat plus ou moins chaud) et la durée de vie de la GTB.

Dans le cadre de l’installation d’une GTB dans votre bâtiment, les usages pris en considération seront le chauffage, l’eau chaude sanitaire, le refroidissement/climatisation, l’éclairage et les auxiliaires. La fiche CEE en question est la fiche BAT-TH-116, à destination des bâtiments tertiaires.

« Le système de gestion technique du bâtiment acquis ou amélioré assure, par un système d’automatisation centralisé, les fonctions de régulation de classe B ou A au sens de la norme susmentionnée pour l’usage chauffage et, le cas échéant, les usages eau chaude sanitaire, refroidissement/climatisation, éclairage ou auxiliaires. »

BON À SAVOIR :

Les bâtiments tertiaires équipés d'une GTB Smart & Connective (classe A) sont éligibles à la fiche CEE BAT-TH-116. Voici quelques exemples :

  • Bâtiment de bureaux dans les Alpes-Maritimes de 2000m2 > 792.000 Mwh Cumac / Chauffage / Climatisation = Prime CEE estimée 3 960.00€
  • Bâtiment tertiaire à Paris de 3000m2 > 2 805.000 Mwh Cumac / Chauffage / Climatisation / Éclairage = Prime CEE estimée 16 269.00€
  • Bâtiment bureaux dans les Alpes Maritimes de 2000m2 > 1 020.000 Mwh Cumac / Chauffage / Climatisation / Éclairage = Prime CEE estimée 5 916.00€
  • Bâtiment tertiaire Enseignement à Paris de 3000m2 > = 1 056.000 Mwh Cumac / Chauffage / Éclairage / Climatisation = Prime CEE estimée 6 124.80€

Réduire les coûts avec la GTB « light » de Smart & Connective

Aujourd’hui, moins de 5% des bâtiments tertiaires sont équipés d’un système d’automatisation et de contrôle (pour rappel, il sera rendu obligatoire pour certains bâtiments par le Décret BACS dès 2025 !). Cela peut s’expliquer notamment par des prix souvent prohibitifs, une offre trop compliquée avec de multiples interlocuteurs, ou une GTB trop complexe pour des bâtiments sans réels besoins (voir notre article Ai-je besoin d’une GTB pour mon bâtiment?).

C’est pourquoi Smart & Connective s’est donnée comme mission de démocratiser la GTB et la rendre accessible au plus grand nombre, favorisant ainsi les économies d’énergie à grande échelle.

Comment ?

  • En proposant une GTB légère clé en main, axée sur les organes énergivores d’un bâtiment tertiaire (type bureaux, collectivités, écoles…)
  • En s’efforçant de proposer des prix compétitifs pour ainsi être accessibles aux petites et moyennes entreprises
  • En favorisant l’interopérabilité des éléments de la solution pour d’adapter à toutes les situations
  • En travaillant main dans la main avec des intégrateurs, interlocuteur unique pour l’installation d’une GTB (hardware ET software) et en leur proposant une solution rapide à installer (no code)
  • En simplifiant au maximum la prise en main des outils pour réduire les coûts de formation.

Concrètement, quels sont les prix d’une GTB ?

En moyenne, le coût d’une GTB classique se situe en moyenne entre 25 et 30€ du m2.

La solution Smart & Connective est généralement entre 5 et 10€ du m2. Cela ne comprend pas l’aide financière des fiches CEE.

En ce qui concerne le retour sur investissement, il est généralement de 6 ans, mais cet indicateur est à prendre avec des pincettes. En effet, l’efficacité d’une GTB est également à mettre en relation avec le facteur humain. Par exemple, si les occupants d’un bâtiment sont peu impliqués dans des démarches d’économie d’énergie, l’installation d’une GTB aura des résultats spectaculaires comparés aux résultats d’une GTB installée dans un bâtiment avec des occupants au comportement exemplaire !

combien coûte une GTB

Pour plus d’informations sur notre solution, sur les décrets Tertiaire et BACS ou sur les fiches CEE :